Institut pour la recherche appliquée et l'expérimentation en génie civil
contact@irex.asso.fr / Tel : 01 44 13 32 79

KRONOS (1995 – 1999)

Projet National KRONOS

Facteurs de vieillissement des ouvrages

 

Partenaires

ATILH – CEBTP – EDF – Direction des routes (Sétra) – LCPC – Port Autonome du Havre – RATP – Réseau Ferré de France – SNCF

 

Objectifs

Une étude exploratoire réalisée en 1993 sur le thème « Maintenance, Réparation et Renforcement des Constructions », prolongée en 1994 par une enquête réalisée auprès de maîtres d’ouvrage, a montré que la maîtrise du comportement des ouvrages dans le temps constituait le premier thème à développer en s’appuyant sur des données à fournir par les maîtres d’ouvrage.

Le but final à atteindre était de déboucher sur une méthodologie de suivi et d’entretien des constructions ainsi que sur des méthodes de modélisation de l’évolution des matériaux et structures.

 Le Projet National KRONOS a été lancé pour se concentrer sur une première phase consacrée à l’étude des facteurs de vieillissement. Ses objectifs et son programme ont été définis par un Comité de Pilotage constitué, en majorité, de maîtres d’ouvrage acceptant de fournir les résultats des inspections.

 Les objectifs étaient :

  • d’avoir une première idée sur l’état réel du patrimoine,
  • de favoriser les échanges d’expérience t de faciliter les échanges de données entre les maîtres d’ouvrage,
  • d’identifier les facteurs influant dans un sens défavorable sur le vieillissement des ouvrages, dès la conception, puis au cours de leur construction et du suivi en service, mais aussi les facteurs qui jouent un rôle favorable,
  • de fournir les éléments indispensables pour la définition des programmes de maintenance,
  • d’essayer de déduire des lois statistiques caractérisant le vieillissement des ouvrages.

 

Programme réalisé

Après définition, sous le contrôle du Comité de Pilotage, des facteurs d’influence du vieillissement des ouvrages (vieillissement naturel des matériaux, erreurs de conception ou d’exécution, environnement et conditions exceptionnelles d’utilisation, défauts d’entretien) et de la nature des désordres les affectant, le Projet s’est appuyé sur des données recueillies au cours des opérations de surveillance de plusieurs familles d’ouvrages :

  • 441 ponts routiers représentatifs des 22 000 du réseau géré par la Direction des routes à la base d’une enquête très approfondie conduite par le Sétra (IQOA : Image Qualité des Ouvrages d’Art),
  • 181 puvrages appartenant à Réseau Ferré de France gérés par la SNCF représentant les quatre types les plus courants du patrimoine RFF (voûtes en maçonneries, poutrelles enrobées, métal, dalle béton armé) sélectionnés en s’appuyant sur les courbes de cotation des ouvrages,
  • 30 ouvrages en voile mince de grande hauteur : aéroréfrigérants d’EDF (surface concernée : 1 500 000 m²).

 

 Pour exploiter l’ensemble de ces données, il a fallu au préalable établir une méthode de codification assez générale pour être applicable sur tout ype de structure que que soit le maître d’ouvrage ayant fourni la donnée.

 

Publications

Les résultats des travaux du Projet National KRONOS ont été regroupés dans un dossier de synthèse comportant deux parties principales et une série d’annexes

IREX_fichePN_KRONOS

 

Budget global

301 666 € HT

Président

Georges RIBES

assisté de

Elie ABSI

Bernard FARGEOT

Dernières actualités

Prochains événements

Aucun événement

Connexion

Abonnez-vous à notre Lettre d’info :