Institut pour la recherche appliquée et l'expérimentation en génie civil
contact@irex.asso.fr / Tel : 01 44 13 32 79

CLE DE SOL (1999 – 2005)

Projet National CLE DE SOL

Les galeries multiréseaux

 

Partenaires

Collectivités et organismes liés à des collectivités : Ville de Besançon – Grenoble Alpes Métropole – Le Grand Lyon( Communauté Urbaine de Lyon – Ville de Naterre – Communauté Urbaine de Nantes – SAGEP (devenue Eau de Paris) – Service technique de l’assainissement de la Ville de Paris – Ville de Rennes – SEMAPA (SEM Paris Seine-Amont) – SYTRAL (Syndicat mixtes des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise)

Associations : AFTES (Association française des travaux en souterrain) – AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France) – Association Espace Souterrain – ASTEE ( Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement) – FSTT – Comité français pour les travaux sans tranchées) – RESEAU Ile de France (Association pour la recherche et expérimentation sur l’eau pour l’aménagement urbain en Ile de France)

Autres : BMI (le béton modulaire industrialisé – CERTU (Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques) – APSYS (du groupe EADS) – EDF – EGIS-ville – ENSMP (Ecole nationale supérieure des mines de Paris) – EUDIL (Ecole universitaire des ingénieurs de Lille) – GDF – LCPC (Laboratoire central des ponts et chaussées) – SNCF – VINCI Concessions

Objectifs

Il est surprenant de constater que l’idée de regrouper les réseaux urbains dans un même habitacle visitable, qui a été spectaculairement mise en œuvre au 19e siècle par Belgrand, ait été considérée au 20e comme une utopie inatteignable et ce, dans le pays qui avait, avec un succès international inégalé et toujours admiré, généralisé le concept dans sa capitale même.

Or les galeries multiréseaux permettraient aujourd’hui encore plus qu’hier de réduire l’encombrement préoccupant du sous-sol public, de diminuer les coûts d’entretien des réseaux et les nombreuses gênes et nuisances que provoquent les travaux d’entretien et les nouvelles poses, de mieux surveiller les réseaux, leur corrosion, leurs fuites éventuelles, d’éviter leur agression par des travaux voisins et par là d’augmenter la sécurité des citadins souvent inconscients des risques graves que leur font parfois courir les réseaux enterrés, non vus, trop souvent mal situés et d’état mal connu.

Pourquoi une telle situation ? Est-elle justifiée ? Si oui, pourquoi ? Si non, comment y remédier ?

Dès qu’ils présumèrent que les réponses aux questions ci-contre seraient positives, les concepteurs du Projet National projetèrent de fournir aux maires et aux acteurs de la ville, un guide pratique leur donnant tous les éléments nécessaires :

  • à la conception technique des galeries (contenant l’habitacle comme contenu, les réseaux et leurs dispositions au sein de l’habitacle),
  • à la gestion-exploitation des galeries (avec feedback en matière de conception),
  • à l’évaluation et à la prévention des risques, ainsi qu’au traitement des évènements redoutés si, malgré toutes les précautions, ils se produisent,
  • aux méthodes rationnelles de choix permettant de discerner si un projet, malgré son surcoût initial fréquent comparé à celui d’une solution traditionnelle, autorise ou non à endetter les générations futures,
  • à résoudre les problèmes juridiques liés, d’une part à la situation fréquente des réseaux et des galeries au sein du domaine public routier, d’autre part aux règles particulières qui régentent les opérateurs de réseaux,
  • à réussir les montages juridico-financiers permettant l’investissement et l’exploitation sur longue durée.

Programme réalisé

Le programme de recherche et d’expérimentation comportait au départ 4 thèmes qui dictèrent l’organisation du travail :

1. Etat de l’art

2. Cindyniques comparées

3. Socio-économies comparées

4. Financement et montages juridico-financiers

 

Au cours des travaux, il apparut nécessaire de donner plus d’importance que prévu à trois sous-thèmes :

5. 1er sous-thème : l’insertion temporelle des projets

6. 2e sous-thème : l’exploitation et la gestion d’un système de galeries

7. 3e sous-thème : aspects juridiques

 

Publications

Les travaux ont fait l’objet de nombreux rapports de recherche intermédiaires.

L’ensemble a été synthétisé sous la forme du « Guide pratique des galeries multiréseaux », édité par Technicités, et présenté à la FNTP, le 21 juin 2005.

publication irex - cle de sol

IREX_fichePN_CLE DE SOL

 

Budget global

5 274 755 € HT

Président

Michel GERARD (CGPC)

Directeur technique

Tchên NGUYEN (Université Lyon III)

Dernières actualités

Prochains événements

Aucun événement

Connexion

Abonnez-vous à notre Lettre d’info :