Institut pour la recherche appliquée et l'expérimentation en génie civil

Méthodologie de reconnaissance et de diagnostic de l’érosion interne des ouvrages hydrauliques en remblai – Recommandations ERINOH

Cet guide constitue l’un des trois livrables du Projet National ERINOH (ERosion INterne dans les Ouvrages Hydrauliques), disponible sous l’édition Presses des Ponts.

ERINOH_vol2Il a pour objectif de rassembler les connaissances acquises sur les méthodes de détection de l’érosion interne durant les projets ANR et PN ERINOH. Il propose une méthodologie d’aide au diagnostic de l’érosion interne des ouvrages hydrauliques en remblai, s’appuyant sur les méthodes de reconnaissance et de surveillance. Il s’intéresse prioritairement à l’étude des ouvrages hydrauliques à long linéaire, en service, c’est-à-dire déjà construits et en exploitation, et a comme cadre une démarche de diagnostic.

Le guide se décompose en trois parties : la Partie I qui est le corps du texte de la méthodologie de reconnaissance et de diagnostic de l’érosion interne, la Partie II qui rassemble trente-trois fiches techniques descriptives des méthodes de reconnaissance géophysique, géotechnique et géochimique et la Partie III qui décrit, sous la forme de sept fiches synthétiques, les essais et expérimentations réalisés au cours du projet ANR ERINOH.

Projet National ERINOH – ERosion INterne dans les Ouvrages Hydrauliques

L’érosion interne, qui est définie comme l’entraînement progressif des particules constituant un ouvrage sous l’action de l’écoulement qui le traverse, est à l’origine de la plupart des ruptures de digues engendrées ces dernières années par des crues. Elle fut responsable des 16 départs de brèches des digues de Camargue durant les crues du Rhône d’octobre 1993 et janvier 1994, ainsi que des brêches de la crue du Gard de septembre 2002 qui a coûté la vie à cinq personnes et causé des pertes équivalentes à 1200 millions d’euros.
Le Projet National ERINOH (Erosion INterne dans les Ouvrages Hydrauliques), en s’attaquant à l’étude d’un des mécanismes de rupture les plus complexes et dangereux des barrages et des digues, a mis en oeuvre un important programme de recherche et d’études dont l’aboutissement a été la rédaction des recommandations ERINOH en 3 volumes. Le Projet National ERINOH, soutenu par le MEDDE, a été mené de 2006 à 2013 par 32 partenaires (publics et privés) représentant des entreprises, des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’oeuvre, des laboratoires de recherche et des bureaux d’études.

Dernières actualités

Prochains événements

  • mar
    21
    Nov
    2017

    Journée d'information "Recyclage à fort taux : du laboratoire au chantier"

    8h45Lyon

    Journée d'information organisée par le Projet National MURE

    En savoir plus et inscription

  • mar
    13
    Nov
    2018
    jeu
    15
    Nov
    2018

    Symposium Rock Slope Stability 2018

    Chambéry

Connexion

Abonnez-vous à notre Lettre d’info :